En ligne ...

Nous avons 104 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.
-

Connexion

Réservée aux membres du Photoclub

Si vous n'avez pas de compte, contactez le webmaster pour créer votre compte, vous verrez alors une rubrique réservée aux membres.

 

Propos recueillis en décembre et publiés avec l’aimable autorisation d’Eric

 

« Bonsoir et merci à tous…

Je ne vous cacherai pas que moi aussi j’adore cette photo !
Mais pas pour le cliché, mais plutôt pour les circonstances…
Pour moi, ce dimanche matin 27 août 2017 est une date importante car je sais que c’est ma dernière photo de locomotive 72100 en ligne.
Départ de la maison avec un beau soleil direction Chalmaison.
Arrivé sur place vers 8h20, le ciel s’assombrit, l’atmosphère devient lourde, plus assez de lumière pour photographier dans la tranchée de Chalmaison.
Je décide de me rendre à Flamboin, sur le petit pont, la vue est dégagée et le passage à niveau m’avertira de l’arrivée du train.
Stationné sur le pont, le tonnerre gronde, des bourrasques de vent remuent la voiture, les feuilles volent puis des branches cassent…
Un déluge s’abat sur la voie.
L’heure approche, je déclenche pour un essai, je me réfugie dans mon

véhicule, je choisi les réglages (ouverture f4, 1/400 de seconde, 5000 ISO).
Je guette la fermeture du passage à niveau mais les barrières sont déjà baissées, une masse sombre approche, je bondis de mon abri, je déclenche une seule fois et la locomotive diésel 72190 passe moteur hurlant dans la tempête comme si rien ne pouvait l’arrêter…
La photo est dans la boite, trempé jusqu’au os mais heureux je rentre à la maison. À peine parti la pluie cesse, le vent se calme et le soleil brille…
Incroyable !
C’était comme si les éléments ne voulaient pas que je photographie ce dernier train, car j’ai souvent dit « j’arrête la photo le jour où les locomotives 72000 ne rouleront plus ! »
J’adore ce cliché pour sa petite histoire.
Pour le résultat, je peux dire merci à Nikon.

Eric »

 

  • Encore nos félicitations pour ta photo. J'étais bien sûr que c'était toi qui avais pris ce train dans la tourmente. Les données techniques de la photo sont certes importantes mais ce qui me touche le plus ce sont les états d’âme du photographe lors de sa réalisation. Il n’y a pas de photo plus réussies que celles qui sont chargées de l’émotion du photographe. On reconnaît bien ici l’amoureux de « la ligne » (à ne pas confondre avec le drogué du rail !).
    Amicalement

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.

Recherche sur le site

Agenda du Club

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Derniers commentaires

Une 9.0.18 en version beta est disponible ICI. Cette mise à jour améliore la lecture audio et la qua...
Photo 'A poil et à plumes" - Qui est est Jean, qui est Thérèse ?
Je pense que toutes les projections avec un ordinateur portable doivent être faites avec des diapora...