Vous êtes bien sûr impatient de connaître le résultat de votre vote… lors de notre exposition photo 2017. Là pas de soucis, qu’importante la couleur pourvu qu’elle soit bonne, pas de vote blanc car même les tirages en noir et blanc se sont abstenus. Comme au « bon » temps du laboratoire, après un temps d’exposition correct, la meilleure photo va vous être révélée :

Jaillissant du peloton de tête c’est sur l’hippodrome de Beaumont de Lomagne que Nicolle Esquirol remporte la palme. Tout y est, de la puissante musculature du trotteur à la tension du driver en passant par le second plan des battus et un arrière-plan bien travaillé dans les lignes de fuite, c’est « de la belle ouvrage ».

 

Au trot à Bordevieille

Vous allez rire mais nous n’avons pas pu départager les concurrents

pour la deuxième place. On a fait appel à la photo finish mais les différentes perspectives n’ont pu donner de verdict probant aussi Véronique Fontaine et Maurice Esquirol se partagent la deuxième place :

Véronique a su capter un champion de VTT au sommet de sa trajectoire au milieu des sapins. Il a l’air tellement accroché dans les airs qu’on espère encore qu’il ne soit pas retombé dans le lac… Léman où se situait cette démonstration. Près des spécialistes de l’horlogerie j’aurais intitulé cette photo « ô temps, suspends ton vol !».

 

3 véronique f vignette

Maurice, quant à lui, nous a mis tout de suite dans le bain à La Seu d’Urgell. Le bouillonnement magnifique des eaux vives exacerbe la tension des athlètes : le premier est tendu à l’extrême pour se repositionner sur la trajectoire tandis que son alter ego souffle de toute sa puissance pour franchir les derniers mètres. On en vient à retenir sa respiration devant cette volonté redoublée.

 

Dernier effort

La quatrième place revient aussi à Maurice Esquirol qui change de discipline comme de chemise oserais-je dire ; la précédente étant mouillée et celle-ci pleine de boue du circuit de Castelnau près d’Albi car c’est à une compétition de moto qu’il nous convie cette fois. Encore une fois le mouvement est superbement rendu et cette jambe tendue vers l’équilibre du compétiteur rend bien la tension du virage.

 

Sortie de virage

Avec la cinquième place, Catherine Robillard nous offre une page de bêtisier, dans son sens le plus adéquat en l’occurrence, avec cette course d’ânes. Son sens de l’humour est encore une fois à l’ouvrage avec cette tentative désespérée du jockey.

 

7. course dânes à Jouy.Mais où est passé le jockey

Les sixième et septième places reviennent à Paul Charmoy. Cet amoureux de la montagne nous donne ici envie de pratiquer cette discipline fort dangereuse qu’est le ski hors-piste ; un bel éclairage souligne la beauté de l’action dans une nature presque vierge. Enfin, point de flagornerie, le jogging de cet athlète en herbe m’avait d’emblée séduit. Cette double attention, de l’apprenti à sa route et du père à sa progéniture reflète bien les efforts des sportifs pour le présent et l’avenir.

 

009 Ski hors piste Avril 2010

003 Jogging

Bien sûr je pourrais à loisir vous commenter les nombreuses disciplines dont nos gentils amateurs ont su nous faire profiter lors de cette exposition de bon aloi, mais les plaisanteries les meilleures étant les plus courtes je m’arrêterai là. Nous espérons avoir donné envie à certains d’entre vous de nous rejoindre à l’instar de ces jeunes qui ont participé à cette manifestation.

Le chat pitre du 25 mai 2017

  • Concernant la photo primée, magnifique prise de vue, belle netteté et surtout quel travail de détourage (avec logiciel spécialisé ou photoshop ?). Bravo

  • Invité - Véronique

    Merci Jean-Paul, une bonne initiative, bravo à tous.

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.
Joomla templates by a4joomla