En ligne ...

Nous avons 11 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.
-

Connexion

Réservée aux membres du Photoclub

Si vous n'avez pas de compte, contactez le webmaster pour créer votre compte, vous verrez alors une rubrique réservée aux membres.

 

Avant qu’elles ne s’évaporent comme neige au soleil, je tenais à vous livrer ici mes impressions sur le concours régional qui s’est tenu hier 23 janvier 2016 à Joigny.

Pour une fois j’étais d’accord avec le classement du jury en ce qui concerne les 3 premiers diaporamas à savoir :

  • 1. Paroles de Patrick Jacquel (OI Dijon)
  • 2. La boite à chagrins d’Henriette Bercot (Joigny)
  • 3. Nantes d’Henriette Bercot (Joigny)

 

Mon classement diffère légèrement après puisque j’ai classé en

  • 4. La leçon de chose d’Elisabeth Guinot (Le Creusot)
  • 5. Impossibles rêves de Bernard Lamboeuf (Le Creusot)
  • 6. En attendant Belharra de Philippe Leray (Le Creusot)

 

Je me permettrai ici de faire quelques commentaires assez succincts dans la mesure où je n’ai pas pris de notes lors des projections.

En ce qui concerne « Paroles » j’ai été très impressionné autant

par la qualité des portraits que du jeu de l’acteur ; j’ai eu cependant une lecture complètement différente du Jury dans la mesure où je ne pense pas que l’acteur ait vécu une rédemption mais qu’il s’échappe dans une mortelle randonnée.

Je connaissais déjà les deux montages d’Henriette Bercot et c’est avec un grand plaisir que je le ai vus de nouveau ; c’est dirai-je de la belle ouvrage. Un petit détail me revient : elle a une manière bien particulière de commenter ses diaporamas, une espèce de détachement émotionnel curieux alors que les sujets sont souvent émouvants… peut-être en réaction à cette mode larmoyante qui fleurent le roman photo suranné.

« La leçon de chose » m’a beaucoup plus par ses photos bien sûr, même s’il y en avait un peu trop, mais surtout par la poésie liée au moment où l’enfant s’évade dans sa rêverie ; je sais d’expérience que ce sont des moments vraiment vécus par l’enseignant qui ne peut essayer de ramener en douceur le fugitif qu’en imposant son visage n’en déplaise aux règles de compositions du diaporama…

« Impossibles rêves » relève peut-être plus d’une succession de tableaux surréalistes, succession un peu longue sans doute comme la chanson (près de 7 minutes) mais c’est un superbe, et un peu fou, travail de composition d’images que Martine a apprécié encore plus que moi eu égard à son ancien métier.

Les magnifiques prises de vue de Philippe Leray m’ont absolument enchanté plus, sans aucun doute, que si j’avais été à bord de l’embarcation d’où il a certainement pris ses clichés. Et puis, même si je connaissais cette vague j’ignorais son appellation de « Belharra » et j’ai trouvé que sa révélation était plus judicieuse à la fin qu’au début, question de goût plus que de règles encore une fois…

Merci enfin au jury car leur travail n’est vraiment pas évident et tellement ingrat… la preuve !

                                                         Le chat pitre du 24 janvier 2016

  • Personnellement je n'ai assisté qu'aux projections de l'après-midi. Je ne peux donc donner un jugement global. En tous cas je trouve le classement normal pour les trois premiers (Je n'ai pas vu "Paroles"). Nos petis Bercots sont 2° et 3° à Joigny, mais je pense qu'on peut aussi les classer à Pont, car ce sont des fidèles du Photo-Club de Pont auquel ils apportent , mais aussi duquel ils bénéficient. (Qu'en pensent-ils ?)
    Par contre je suis un peu de l'avis de Gilbert : petite baisse de qualité de nos montages, tout en sachant que le jugement du jury se fait en fonction des critères de la Fédé. Nous, nous faisons la plupart de nos montages pour animer des séances mensuelles, donc ils sont plus longs, plus fournis. Pour réussir en concours, il faut un sujet précis, il ne faut pas s'en éloigner en cours de montage, enlever les fioritures et de préférence il faut une chute, qu'attend le spectateur. A mon avis beaucoup de nos montages pourraient être retenus, à condition d'en faire une version plus compacte, plus percutante. Alors à nous de voir si nous voulons concourir ou non ? Les critiques de Jean Marie Lafont Delpit étaient fort intéressantes, et je vais essayer de les reprendre pour les faire partager. Que les nouveaux se mettent à de petits montages de 1° partie avec peu d'images mais une idée simple.
    Le 25 Janvier Le Cha Rmoy

  • pas forcément mais il semblerait que l'on soit plus spécialistes de catalogue de voyages... et puis il faut reconnaitre que le niveau de nos adversaires se soit considérablement amélioré alors que nous avons tendance à nous endormir sur nos lauriers.

  • Je vois que le club de Pont sur Yonne, n'est pas dans les 3 premiers !
    Y aurait-il une baisse de qualité dans nos diaporamas ?

Ajouter vos commentaires

Poster un commentaire en tant qu'invité

0
Vos commentaires sont soumis à la modération de l'administrateur.

Recherche sur le site

Agenda du Club

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

Derniers commentaires

Igor le concepteur de PTE écrit :
Nous vous recommandons d'installer la version mise à jour de P...
Venez nombreux au festival de courts-métrages photographiques des meilleurs auteurs français qui a l...